Le recyclage de vos DEEE

Les déchets DEEE

Un DEEE est un déchet d’Équipement Électrique et Électronique.

Plus concrètement, ce sont tous les appareils à usage professionnel fonctionnant grâce à un courant électrique, un champ électromagnétique ou un équipement de production. Il est aussi conçu pour être utilisé à une tension en-dessous de 1 000 volts en courant alternatif et 1 500 volts en courant continu.

En résumé, les DEEE font partie de votre quotidien au bureau. En voici quelques exemples : les ordinateurs, les écrans, les claviers, les imprimantes et autres périphériques, les câbles et les armoires électriques, les téléphones portables

53,6 millions de tonnes de DEEE ont été générées dans le monde en 2019. Ces chiffres ne cessent d’augmenter (hausse de 21 % en seulement 5 ans). D’ici 2030, le nombre atteindra 74 millions de tonnes (Global E-waste Monitor, 2020) !

D’autant que les DEEE sont potentiellement les déchets les plus dangereux pour l’environnement : en effet, les substances et composants qu’ils contiennent sont nocifs (gaz à effet de serre, mercure, condensateurs pouvant contenir des PCB, etc.). Néanmoins, ils ont aussi un fort potentiel de recyclage grâce à certains matériaux qui les composent tels que les métaux ferreux et non ferreux, les métaux rares, le verre, le plastique, etc.

Par conséquent, les Équipements Électriques et Électroniques ne doivent plus être jetés mais collectés ! Les DEEE peuvent avoir une seconde vie en étant réparés et réemployés. Si cela n’est pas possible, ils sont dépollués et recyclés ou bien valorisés énergétiquement.

En effet, les directives européennes 2002/96/CE et 2003/108/CE imposent aux entreprises européennes d’assurer la bonne gestion de leurs Déchets d’Équipements Électriques et Électroniques (décret du 22 juillet 2005).

Le Code de l’environnement prévoit aujourd’hui 14 catégories de DEEE et encadre leur collecte et leur gestion. Ces catégories permettent ainsi de différencier les différents composants et de les revaloriser au mieux.

Aujourd’hui, le matériel informatique constitue 90 % des DEEE d’entreprise. C’est la raison pour laquelle Tricycle Environnement vous propose leur prise en charge.

La collecte de vos DEEE peut s’effectuer via un vidage de site, un Cleaning Day ou encore une collecte ponctuelle.

Que deviennent vos déchets DEEE ?

Tricycle Environnement collecte, trie puis achemine vos DEEE vers nos partenaires : des éco-organismes agréés par l’Etat.

En confiant vos équipements à un éco-organisme agréé par les pouvoirs publics, vous êtes dégagé de toute responsabilité (cf. art. R.541-45 du Code de l’environnement). Effectivement, tout détenteur est responsable de la gestion de ses déchets jusqu’à leur élimination ou valorisation finale, même lorsque le déchet est transféré à des fins de traitement à un tiers (article L541-2 du Code de l’environnement).

Une fois arrivés dans des centres de traitement, si le réemploi des DEEE n’est pas possible, ils seront démantelés, dépollués et recyclés. Pour être plus précis, le traitement se déroule en plusieurs étapes :

Dans un premier temps, le démantèlement est réalisé avec la séparation des différents composants puis la dépollution afin d’extraire les substances polluantes. Ensuite vient l’étape du broyage des équipements en morceaux de faible taille et la séparation électromagnétique des éléments ferreux. Par la suite, un tri optique est nécessaire pour séparer les cartes électroniques (valorisées ensuite pour récupérer les métaux stratégiques qui les composent). Enfin, il est nécessaire de séparer les éléments métalliques non-ferreux des plastiques par flottaison ou tri optique.

Ces matériaux extraits (fer, cuivre, inox, aluminium, métaux précieux, plastique…) sont ensuite valorisés en Matière Première Secondaire (MPS). Elles permettront de multiples réutilisations : la fabrication d’objets de la vie courante ou encore la production de nouvelles matières premières. Par exemple, l’acier issu du recyclage, qui peut être utilisé dans l’industrie automobile.

Le saviez-vous ? 

939 millions d’Équipements Électriques et Électroniques (dont 229 millions professionnels) ont été mis sur le marché en France en 2018. Ces chiffres sont à la hausse (+8 % en un an). Cela représente 1 928 995 tonnes de matériel neuf, soit l’équivalent de 192 tours Eiffel (Ademe, 2018) !

De plus, en 2019 le recyclage du fer, de l’aluminium et du cuivre des DEEE en Europe a permis d’éviter l’émission de 15 millions de tonnes de CO2. C’est l’équivalent de la consommation d’énergie de 1,7 milliards de foyers pendant une année. (Ecosystem, 2020)