Le recyclage de vos ampoules

Les déchets ampoules et néons

En France, l’éclairage consomme 49 TWh par an. Cela représente plus de 10 % de la consommation nationale totale d’électricité (ADEME, 2021).

L’éclairage des bureaux consomme environ 6 TWh par an, sans oublier les éclairages oubliés pendant la nuit !

En 2019, 145 millions d’ampoules sont mises sur le marché pour seulement 55 millions collectés (Ecosystem, 2020).

Bien que voués à disparaître, les tubes fluorescents et autres déchets contenant du mercure sont classés comme déchets dangereux (décret N°2002-540 du 18 avril 2002, Annexe II 20 01 21). Par conséquent, les ampoules fluocompactes, tubes fluorescents, ampoules et tubes à LED doivent être recyclés !

Les ampoules et tubes collectés sont constitués principalement de verre, de plastique et de métal et sont aujourd’hui valorisés à près de 90 % de leur poids.

De ce fait, Tricycle Environnement vous accompagne dans votre démarche. Vous pouvez ainsi recycler vos ampoules et néons à travers différents services, par exemple : une collecte ponctuelle ou un tri sélectif, un vidage de site ou encore l’installation d’un véritable centre de tri dans vos locaux (Gestion Déléguée des Déchets).

Ces services vous permettent une prise en charge complète, de la collecte jusqu’aux exutoires de recyclage.

Que deviennent les ampoules et néons recyclés ?

96 % des ampoules collectées sont des fluocompactes et des tubes fluorescents. Elles fonctionnent grâce à une petite quantité de Mercure (0,005 % de leur poids), il est donc nécessaire de les dépolluer et les recycler suivant une réglementation très stricte.

De ce fait, Tricycle travaille en partenariat avec un éco-organisme conventionné : Ecosystem.

Une fois les ampoules et néons usagés acheminés vers ce centre de recyclage, ils sont broyés dans un dispositif étanche qui permet de récupérer les différents composants.

Ainsi, le verre broyé se transforme en calcin et peut être réutilisé. Par exemple, pour la fabrication de nouveaux tubes fluorescents, des abrasifs ou des isolants.

Il en est de même pour le métal qui est réutilisé pour produire d’autres objets comme des cadres de vélos, des pièces automobiles ou même des boules de pétanque.

En revanche, le plastique, compte tenu de ses composants, est dépollué et transformé en énergie.

Pour en savoir plus sur les procédés de recyclage, découvrez l’infographie d’Ecosystem (2020).

Le saviez-vous ? 

Grace à la réutilisation d’1 tonne de verre, on évite l’extraction de 700 kg de sable et donc le rejet de 500 kg de carbone (Ecosystem, 2020) !